transparentrgpd accord

Lactuca acanthifolia (Willd.) Boiss.

Famille :
Asteraceae
Genre :
Lactuca
Lactuca Cretica, perennis, altissima, Acanthi folio Coroll. I. R. Herb. 35

Observée par Tournefort dans la pesqu'île d'Akrotiri (Crète) et à Naxos.

Lactuca Cretica perennis altissima Acanthi folio. Collection du MNHN-Paris

Lactuca Cretica perennis altissima Acanthi folio. Ms 185. Collection du MNHN-Paris - Direction des bibliothèques et de la documentation

Lactuca acanthifolia (Willd.) Boiss., Katolico, avril 2018. Photo Frédéric Tintilier.

Lactuca acanthifolia (Willd.) Boiss., Naxos, octobre 2020.

" Lactuca Cretica, perennis, altissima, Acanthi folio

La racine a 2 pouces d’épaisseur, blanchâtre en dedans, pleine de lait qui devient roussâtre et gremulé quelque temps après, sentant l’opium. L’écorce de cette racine est brune, gercée, et se détache en feuillettes comme celles du Pin. Cette racine pousse plusieurs grosses têtes, hors des fentes des rochers, garnies encore des pédicules des anciennes feuilles parmi lesquelles il y a un duvet ou coton gris fauve, très délicat. Les premières feuilles de cette plante sortent en touffe longue de 7 ou 8 pouces sur 5 de large, vert pâle, luisantes, lisses par-dessus, vert mat et parsemées de poils presque invisibles par-dessous, découpées profondément à la manière de celles de l’Acanthe, relevées en-dessous d’une grosse côte blanchâtre qui n’est qu’un allongement de la base des feuilles, laquelle est large d’un pouce et embrasse les autres feuilles. La tige s’élève à la hauteur de 3 pieds et demi, ferme, dure, polie, épaisse de 5 ou 6 lignes, vert pâle et blanchâtre en dehors, remplie d’une moelle blanche, accompagnée de feuilles alternes de la même figure que les premières, mais qui diminuent insensiblement jusque vers la sommité où enfin elles ne sont plus découpées, mais pointues, longues d’un pouce ou de 4 ou 5 lignes sur 2 ou 3 lignes de large, avec de petits pelotons de ce coton grisâtre qui se trouve à la racine. La sommité de cette plante est fort menue et se divise en branches minces aussi, garnies dans leur longueur de plusieurs fleurs fort petites, jaune pâle, qui naissent 2 ou 3 ensemble des aisselles de feuilles fort petites. Leur calice est long d’environ 5 lignes sur une ligne d’épais, formé par quelques écailles vert pâle, appliquées les unes sur les autres, qui renferment quelques demi fleurons longs de 4 ou 5 lignes sur une de large, équarris et crénelés à l’extrémité. De leur base qui est fibreuse sort un filet fourchu. Chaque demi-fleuron porte sur un embryon de graine garni d’une aigrette blanche. Toute la plante est fade, rend du lait et sent l’opium. "