transparentrgpd accord

Parentucellia viscosa (L.) Caruel

Pedicularis Cretica, spicata, maxima, lutea Coroll I R Herb 9

Observée par Tournefort à Mournies, Saint-Georges, entre Males et Ierápetra (Crète).

Pedicularis Cretica spicata maxima lutea. Collection du MNHN-Paris

Pedicularis Cretica spicata maxima lutea. Ms 78. Collection du MNHN-Paris - Direction des bibliothèques et de la documentation

Parentucellia viscosa (L.) Caruel, Therisso, Crète, avril 2018.

" Sa racine est blanchâtre, fibreuse, assez chevelue, longue de 2 pouces. Sa tige est haute d’un pied et demi ou 2 pieds, ferme, dure, purpurine, garnie vers le bas de feuilles rangées 2 à 2, longues de 2 pouces, quelquefois davantage, vert brun, parsemées de petits poils, avec une grosse nervure et rayées en dessous à petits grains comme les feuilles des autres espèces. Ces feuilles diminuent jusque vers le haut. De leurs aisselles naissent quelques branches opposées le plus souvent 2 à 2, et ces branches ainsi que les tiges ou la tige finissent par un épi de fleurs long de demi pied, quelquefois de 8 ou 9 pouces. Les feuilles de ces épis sont longues seulement de 9 ou 10 lignes sur demi pouce de large, pointues, veinées, fort serrées, et de leurs aisselles sortent des fleurs jaunes longues d’un pouce. Chaque fleur est rétrécie en tuyau par derrière, évasée en devant en deux lèvres dont la supérieure est velue, jaune pâle, longue de 3 ou 4 lignes. L’inférieure est jaune gai, longue de 3 lignes sur 4 de large, relevée de 2 petites bosses en crête, partagée en 3 quartiers arrondis dont celui du milieu est plus petit. Les étamines sont jaune céladon, couchées dans la lèvre supérieure avec leurs sommets de même couleur et le pistil courbé et fourchu dont la base est oblongue, vert pâle, long d’une ligne et demie. Le calice est un tuyau long de plus de demi pouce, épais de deux lignes, vert pâle, cannelé, découpé en 4 parties étroites et pointues. Les feuilles de cette plante ont quelque chose d’âcre dans leur goût. "