transparentrgpd accord

Prunus prostrata Labill.

Famille :
Rosaceae
Genre :
Prunus
Prunus Cretica minima, humifusa, flore suaverubente Coroll I Herb 45

Observé par Tournefort sur le mont Dikti, sur le Psiloritis et dans les Lefka Ori (Crète).

" Rien n’est plus surprenant qu’une espèce de Prunier, dont les rochers sont tapissés, pour ainsi dire, et qui fleurit à mesure que la neige fond : ses tiges n’ont qu’environ demi pied de hauteur ; les branches en sont fort touffues, chargées de fleurs couleur de chair ; ses fruits ne sont guère plus gros qu’une groseille blanche. " TOURNEFORT 1717.

Prunus prostrata Labill., Drakona, Crète, avril 2018.

Prunus prostrata Labill., Psiloritis, Crète, avril 2018.

Prunus prostrata Labill., Anopoli, Crète, avril 2018.

Prunus prostrata Labill., Amoustera, Crète, avril 2018.

" Cet arbrisseau est tout à fait collé sur les rochers, ne s’élevant qu’à la hauteur de 2 ou 3 pouces. Les branches sont épaisses comme le doigt, dures ; le bois en est blanc, couvert d’une écorce grisâtre, brune comme celle du Prunier commun, gercée, et ses branches se répandent en une infinité de subdivisions couchées sur les rochers, sur lesquelles naissent [quelques] petits bouquets de feuilles longues de 4 lignes sur 2 ou 3 de large ; quelquefois elles ont demi pouce de long, crénelées sur les bords, mais de la figure, tissure et couleur de celles du Prunier commun. Des aisselles de ces feuilles naissent des fleurs à 5 feuilles couleur de chair, longues de 3 lignes sur une et demie de large ; les étamines sont purpurines avec des sommets jaunâtres. Le pistil est dans le fond du calice, oblong, verdâtre, lisse et devient un fruit que nous n’avons pas vu mûr, mais qui est tout à fait semblable à une petite prune. La racine est dure, ligneuse, accompagnée de fibres brunes tortues. "