transparentrgpd accord

Ophrys episcopalis Poir.

Orchis Cretica, maxima, flore Pallii Episcopalis forma, Coroll I R Herb 30

Observé par Tournefort dans la presqu'île d'Akrotiri (Crète).

Orchis cretica, maxima, flore pallii episcopalis forma, Coroll I R Herb 30, Aubriet (Claude). Collection du MNHN-Paris - Direction des bibliothèques et de la documentation

Ophrys episcopalis Poir., Prévéli, Crète, avril 2018.

Ophrys episcopalis Poir., Prévéli, Crète, avril 2018.

" Sa tige est haute d’environ 8 ou 9 pouces, épaisse de 2 lignes à sa base, garnie de 2 ou 3 feuilles qui l’embrassent par une gaine blanche, large d’environ un pouce sur 3 pouces de long. Elles diminuent le long de la tige et n’ont plus qu’un pouce et demi lorsque les fleurs naissent de leurs aisselles. La coiffe de ces fleurs est formée par 5 feuilles, 3 grandes et 2 petites. Les grandes ont 7 ou 8 lignes de long sur 4 ou 5 de large, pointues, couleur de rose en dedans, rayées de vert en dehors. Les 2 petites sont fort étroites, larges seulement d’une ligne sur 3 de long. La feuille inférieure de cette fleur a près de 15 lignes de long. Elle commence par une manière d’estomac de pigeon, vert jaunâtre, surmonté d’une tête de pigeon verdâtre. Le reste est en manière de chape d’évêque, arrondie par le bas, quoique retroussée et découpée en 3 parties dont la moyenne est la moindre, troussée, légèrement crénelée, vert sale tout comme le dessus de la chape. Le dessus est velouté, minime, tanné, mêlé de quelque chose de purpurin et de brillant comme le dos des abeilles. Au-dessous et un peu à côté de l’estomac de pigeon cette chape est relevée de 2 éminences pointues, vert jaunâtre, velues. Au-dessous du pigeon, il y a comme un cartouche oblong, minime, fauve, terminé par 3 fleurons à ancre, jaunâtres, dont l’intérieur a une grosse tache de même couleur que le cartouche. "