transparentrgpd accord

Rubia tenuifolia d’Urv.

Rubia Cretica, frutescens, tenuifolia Coroll I R Herb 4 / Rubia Cretica, frutescens, Oleae folio / Rubia arborescens P. Alp. Exot.

Observée par Tournefort à Mournies, Arcadi, entre Asomaton et Vrisses (Crète).

Rubia Cretica frutescens tenuifolia. Collection du MNHN-Paris. Photo MNHN.

" Cette plante monte sur les haies et couvre les plus grands buissons par une infinité de branches dures, ligneuses, épaisses d’une ligne ou 2, grisâtres, gercées en dedans, noueuses, garnies à chaque nœud de 5 feuilles rangées par anneaux. Les vieilles sont vert brun, dures, fermes, longues de 8 ou 9 lignes, pointues par où elles sont attachées à la tige, larges de 4 ou 5 lignes au-delà de leur milieu, arrondies, mais terminées en pointe par l’autre bout, lisses, luisantes, polies, rudes, et âpres seulement sur les bords. Les jeunes feuilles sont molasses, vert gai, douceâtres quand on les mâche. De leurs aisselles naissent de petits bouquets de fleurs jaune verdâtre, soutenues par des brins fort déliés. Chaque fleur est un bassin large de 3 lignes, divisé presque jusqu'au centre en 4, quelquefois 5 parties longues d’une ligne et demie sur demi ligne de large, pointues. Le pistil est à deux petites têtes verdâtres qui deviennent ensuite 2 baies, vertes d’abord, puis noirâtres. "