transparentrgpd accord

Staehelina fruticosa (L.) L.

Jacea frutescens, Plantaginis folio, flore albo Coroll I Herb 32 / Cyanus arborescens, longifolia P. Alp. Exot. 30

Observé par Tournefort dans le massif du Dikti et entre Ierápetra et Pefkos (Crète) et à Irakleia.

Jacea frutescens, Plantaginis folio, fore albo. Collection du MNHN-Paris

Staehelina fruticosa (L.) L., Zakros, Crète, octobre 2018.

Staehelina fruticosa (L.) L., Crète, octobre 2018. Photo Jean-Pierre Brizard.

Staehelina fruticosa (L.) L., Crète, octobre 2018. Photo Jean-Pierre Brizard.

" Jacea frutescens Plantaginis folio, flore albo / Cyanus arborescens longifolia P. Alp.

Cet arbuste sort des fentes des rochers par un tronc gros comme le bras, tortu, dépouillé de son écorce en plusieurs endroits ; grisâtre, gercé et semblable à du bois mort. Il est branchu dès le bas, fort tortu, cassant, haut d’un pied et demi ou deux, étendu sur les côtés en plusieurs branches dont l’écorce est raboteuse et noirâtre. De ces branches naissent des bouquets de 3 ou 4 feuilles semblables à celles de Plantago angustifolia, veinées, luisantes, amères, un peu gluantes, longues de deux pouces et demi, pointues par les deux bouts, assez charnues et cassantes. Du milieu de ces feuilles s’élèvent des rameaux qui n’ont ordinairement que 3 ou 4 pouces de long, quelquefois demi-pied, épais d’une ligne, vert gai, garnis de feuilles semblables aux précédentes, mais un peu plus petites. Chaque tige soutient un bouquet de 3 ou 4 fleurs, dont le calice est long de 8 ou 9 lignes sur deux de large, à plusieurs écailles vert pâle, quelquefois rougeâtres, et dont les bords sont un peu velus. Ce calice est renflé vers le milieu et les écailles qui sont à son extrémité forment cinq petites pointes en étoile, qui embrassent 7 ou 8 fleurons blancs, tous égaux, d’une odeur qui approche de celle de l’épine vinette. Chaque fleuron ne déborde que d’environ 3 lignes hors du calice. C’est un tuyau blanc, fendu vers le haut en 5 parties longues de 2 lignes et demie, étroites de demi-ligne, du milieu desquelles s’élève une gaine blanc sale, cannelée, surmontée par un filet blanc. Il a demi-pouce de long et porte sur un embryon [vert] blanc, étroit, long d’une ligne et demie, garni d’une aigrette blanche aussi, dont les poils débordent souvent hors du calice. "