transparentrgpd accord

Mentha longifolia (L.) Hudson.

Famille :
Lamiaceae
Genre :
Mentha
Mentha Cretica, aquatica, foliis longioribus & cripsis Coroll I Herb 12

Observée par Tournefort entre Asomaton et Agia Triada, entre Asomaton et Vrisses (Crète).

La description évoque Mentha longifolia (L.) Hudson.

" Sa racine est blanc sale et trace dans le sable le long des eaux, jetant des fibres blanches, longues de 7 ou 8 pouces, garnies de chevelu, sans saveur manifeste. Les tiges sont hautes de 2 pieds et demi, carrées, épaisses vers le bas de 3 ou 4 lignes, purpurines, luisantes, dures, solides, cassantes, branchues presque dès le bas, avec les branches opposées en croix 2 à 2, garnies de feuilles 2 à 2 aussi à chaque nœud, longues de 2 pouces sur 8 ou 9 lignes de large, vert blanchâtre, un peu cotonneuses par-dessous, sciées légèrement sur les bords, âcres, piquantes et d’une odeur plus forte que celle de la Mentha spicata B. p. Les feuilles diminuent jusqu’à la sommité ou ainsi que le long des branches elles sont ondées et frisées fort proprement sur les bords et recourbées ordinairement en bas. Chaque branche se termine par un épi long d’un pouce ou deux, composé de plusieurs verticilles fort serrés les uns contre les autres, excepté le premier qui le plus souvent est un peu éloigné. Chaque fleur est blanchâtre, légèrement teinte de purpurin, longue d’une ligne, découpée en 2 lèvres de même que celle des autres espèces. Les étamines sont blanches et plus longues que la fleur, chargées de sommets fort menus. Le calice n’a que demi-ligne de long, divisé en 5 pointes. "