transparentrgpd accord

Scrophularia heterophylla Willd.

Scrophularia Cretica, frutescens, folio vario, crassiori Coroll I R Herb 9

Observée par Tournefort sur la péninsule de Gramvoussa (Crète) et à Naxos.

Scrophularia Cretica, frutescens, folio vario crassiori. Collection du MNHN-Paris

Scrophularia Cretica, frutescens, folio vario crassiori. Collection du MNHN-Paris

Scrophularia heterophylla Willd., Kissamos, Crète, avril 2018. Photo Frédéric Tintilier.

" Scrophularia Cretica frutescens, folio vario

Cette plante sort des rochers par un tronc gros 2 ou 3 fois comme le pouce, dur, tortu, couvert d’une écorce grisâtre et produit plusieurs grosses têtes ramassées en buisson, d’où sortent quantité de tiges carrées, épaisses de 2 lignes, vert pâle, lisses, branchues presque à leur naissance, garnies de feuilles 2 à 2 de différentes figures. Les unes sont longues de 2 pouces sur 9 ou 10 lignes de large, crénelées sur les bords, assez semblables à celles de la Bétoine. Les autres sont découpées presque jusqu’à la côte. Il y en a qui sont beaucoup plus petites, incisées de différentes manières. Toutes ces feuilles sont fort grasses, charnues, cassantes, vert brun, lisses, mucilagineuses quand on les mâche, amères, sans odeur manifeste. Le haut des branches et des tiges est tout chargé de fleurs disposées en bouquet de 7 ou 8 pouces de long qui naissent des aisselles de petites feuilles longues à peine d’une ligne, sur des brins branchus longs d’un pouce et demi. Les branches sont raides, rondes quoique les tiges soient carrées. Chaque fleur est longue d’environ 2 lignes, purpurin sale, divisée en 2 lèvres dont la supérieure est relevée, fendue en 2, purpurin tirant sur le noir avec 2 petites avancées de même couleur. La lèvre inférieure est blanc sale et ridée. Le pistil qui s’emboîte dans le trou postérieur de la fleur devient un fruit presque sphérique, d’environ 2 lignes de diamètre, sillonné en dehors et comme partagé en hémisphères, terminé par un petit bec vert pale puis roussâtre quand il est mûr. "