transparentrgpd accord

Daphne oleoides Schreb.

Famille :
Thymelaceae
Genre :
Daphne
Thymelaea Cretica, Oleae folio utrinque glabro Coroll. I. R. Herb. 41 / Chamaedaphnoides Cretica, id est, Laureola Cretica, humilis P. Alp.

Observée par Tournefort sur le mont Dikti, sur le Psiloritis, dans la montagne au départ de Therissos, dans les Lefka Ori (Crète).

" Cette espèce est toute semblable à celle dont nous avons parlé plus haut [Daphne sericea Vahl.], si ce n’est que les feuilles sont lisses de chaque côté. "

Thymelaea Cretica, Oleae folio utrinque glabro Coroll I R Herb 41. Collection du MNHN-Paris. Photo MNHN.

Thymelaea Cretica, Oleae folio utrinque glabro Coroll I R Herb 41. Collection du MNHN-Paris. Photo MNHN.

 

" Thymelaea Cretica Oleae folio utrinque glabro

La racine est grosse comme le petit doigt, blanche en dedans, couverte d’une écorce brune, soyeuse, âcre, divisée en plusieurs fibres épaisses de 2 ou 3 lignes, subdivisées en d’autres plus menues et chevelues. Elle pousse plusieurs tiges hautes d’un pied et demi ou deux, brunes, touffues, et qui forment un buisson épais, composé de plusieurs branches épaisses de 2 lignes, tortues, dont les subdivisions, qui sont beaucoup plus menues, soutiennent des bouquets de feuilles longues d’un pouce, semblables à celles de l’olivier, larges de 3 ou 4 lignes, vert de mer, lisses de part et d’autre, fades, mais qui laissent ensuite une acrimonie considérable. Les fleurs de cette plante naissent à l’extrémité des branches depuis 2 jusqu’à six en manière de bouquet. Chaque fleur a demi-pouce de long. C’est un tuyau vert pâle, légèrement velu, renflé vers le milieu jusqu’à l’épaisseur d’environ une ligne, évasé en haut et découpé en 4 parties longues de 3 lignes sur presque une ligne de large, très pointues et quelquefois recourbées en bas, blanc de lait, d’une odeur assez agréable. A l’embouchure de cette fleur se trouve 4 petits sommets couleur de safran, fort étroits, longs d’une ligne, attachés par des étamines très courtes. Un peu au-dessous il s’en trouve 4 pareils. Le pistil est au fond de la fleur, long de 2 lignes, presque ovale, vert pâle, velu, surmonté par un petit bouton couleur de safran. Il devient dans la suite une baie de la figure d’une olive, longue de 2 ou 3 lignes, rouge orangé, parsemée de petits poils, pleine d’un suc trouble, au milieu de laquelle il y a une graine oblongue, gris-noirâtre, qui renferme 2 lobes blancs et moelleux. "