transparentrgpd accord

Lutzia cretica (L. ) Greuter & Burdet

Famille :
Brassicaceae
Genre :
Lutzia
Alyssoides fruticosum, Creticum, Leucoji folio incano / Leucojum luteum, utriculato semine P. Alpin

Observé par Tournefort entre Damasta et Héraklion, dans le Lassithi, entre Ierápetra et Kalamafta (Crète).

Tournefort décrit cette espèce pendant son séjour de quelques jours en juin à La Canée. Lutzia cretica, qui s'observe surtout à l'Est de la Crète, n'est pas signalée aujourd'hui dans les environs de la ville. Soit elle a disparu, soit Tournefort a mis à profit ces quelques jours de repos pour décrire des plantes récoltées pendant la première partie de son voyage. Cette hypothèse est accréditée par le fait qu'il décrit aussi à cette occasion une campanule qui est probablement Campanula spatulata subsp. filicaulis, strictement orientale.

Alyssoides fruticosum, Creticum, leucoii folio incano, CorolI R H 15 / Leucojum luteum, P Alp Exot, 117, Anonyme. Collection du MNHN-Paris - Direction des bibliothèques et de la documentation

Lutzia cretica (L. ) Greuter & Burdet, gorges de Tylissos, Crète, avril 2015, photo Frédéric Tintilier.
Lutzia cretica (L. ) Greuter & Burdet, gorges de Tylissos, Crète, avril 2015, photo Frédéric Tintilier.

Lutzia cretica (L. ) Greuter & Burdet, gorges de Tylissos, Crète, avril 2018.

" Cette plante sort des fentes des rochers les plus secs. Les tiges sont hautes d’un pied ou d’un pied et demi, tortues, roussâtres à leur naissance, puis grisâtres, cassantes, blanches en dedans, branchues, touffues, et répandues sur les côtés. Ce sous-arbrisseau est tout découvert, excepté les jeunes jets qui sont à l’extrémité et qui sont chargés de bouquets de feuilles serrées, blanc grisâtre, parsemées de poils très courts, longues d’un pouce ou de 15 lignes sur 2 lignes ou 3 de large, de la figure de celles du Giroflier jaune. Nous n’avons pas vu les fleurs de cette plante mais elle était chargée de fruits dans sa sommité. Chaque fruit est une coque blanc grisâtre, longue de 7 ou 8 lignes, roussâtre dans sa maturité, bossue dans quelques endroits, ovale, large de 5 lignes, un peu plus épaisse par le bas. Elle s’ouvre dans la longueur en 2 calottes plus épaisses que celles de l’Alyssoides fruticosum incanum folio viridi, et laisse voir plusieurs semences plates, rousses, orbiculaires, larges de 2 lignes, avec une bordure fort mince, attachées par un petit cordon au bord de la cloison qui divise le fruit en deux loges. Toute la plante écrasée sent l’odeur des feuilles de Keiri. "