transparentrgpd accord

Teucrium capitatum L.

Polium Creticum, maritimum, humifusum Coroll. I. R. Herb. 14 / Polium maritimum erectum monspeliacum C. B. Pin. 221 / Polium montanum album Tournef. Inst. 206

Observé par Tournefort à Héraklion (Crète) et à Naxos.

Polium Creticum, maritimum, humifusum Coroll I R Herb 14. Collection du MNHN-Paris

Polium Creticum, maritimum, humifusum. Aubriet (Claude). Ms 78. Collection du MNHN-Paris - Direction des bibliothèques et de la documentation

Teucrium capitatum L., Crète, octobre 2018. Photo Jean-Pierre Brizard.

" Polium maritimum, Creticum, humifusum

Cette plante est tout à fait collée sur les rochers, ne s’élevant qu’à la hauteur de 2 pouces. Sa racine est dure, ligneuse, blanchâtre en dedans, roussâtre en dehors, gercée, fibreuse, chevelue et produit plusieurs tiges ligneuses, attachées sur les rochers, épaisses de 4 ou 5 lignes, d’où naissent des branches cotonneuses, divisées en plusieurs jets accompagnés de feuilles touffues, longues de 3 lignes et demie sur une de large, vert cendré, blanches par dessous, crénelées proprement sur les bords. De leurs aisselles naissent de petits brins dont les feuilles sont encore plus petites, et leur sommité qui est divisée en quelques branches assez minces se termine par une manière de tête grosse de 4 ou 5 lignes, chargée de 8 ou 9 fleurs qui s’épanouissent alternativement. Chaque fleur est longue de 2 lignes et demie, à la place de la lèvre supérieure il y a 3 ou 4 étamines courbes, chargées d’un sommet purpurin oblong. La lèvre inférieure commence par une gouttière à deux oreillettes blanches, longues d’une ligne, et se divise ensuite en 3 parties dont les 2 latérales sont plus étroites. L’inférieure est creuse en cuilleron arrondi long d’une  ligne et demie. Cette lèvre a 2 lignes de long. Elle est blanche avec une tache jaune dans l’endroit où elle se divise. Le calice est un tuyau blanc, cotonneux, long de 2 lignes, divisé en 5 pointes, au fond duquel est un pistil à 4 embryons, terminé par un filet blanc et fourchu. "