transparentrgpd accord

Delphinium peregrinum L.

Delphinium latifolium parvo flore I. R. Herb. 426 / Delphinium latifolium magno flore / Delphinium folio vario, flore majore

Observé par Tournefort à Milos et à Naxos.

Delphinium, latifolium, parvo flore I R Herb 426 / Consolidaregalis latifolia, parvo flore, C B Pin, 142, Anonyme. Collection du MNHN-Paris - Direction des bibliothèques et de la documentation

Delphinium peregrinum L., Naxos, octobre 2020.

" Delphinium folio vario, flore majore 

Sa racine est blanche, longue de demi-pied, épaisse comme le petit doigt, et fibreuse. Sa tige est haute d’un pied et demi, épaisse de 5 ou 6 lignes, branchue, accompagnée en bas de feuilles [semblables] à celles de la Fumaria latifolia, parvo flore B. p., mais encore plus larges, et dont les découpures approchent plus de celles de la Fumeterre. Elles diminuent jusque vers le milieu de la tige [et] ensuite elles sont sans découpures, et l’on peut les comparer à celles de la Linaire commune. Les fleurs naissent au haut des tiges et le long des branches, soutenues sur des pédicules longs de demi-pouce. Chaque fleur a 9 ou 10 lignes de long, quelquefois un peu plus. La mentonnière est à 4 feuilles, violet fondé et comme velues en dehors, longues de 3 lignes, arrondies à leur pointe. Les ailes qui sont violet clair sont arrondies aussi, mais sont plus étroites à leur naissance où elles sont jaunâtres, longues de 5 lignes. L’éperon a 9 lignes de long, violet foncé, velu, large de 4 lignes à son ouverture. Il reçoit 2 cornets violets à leur extrémité, mais jaunes dans le milieu. Les étamines sont blanches avec des sommets jaunes et couvrent un pistil à cornets. Toute la plante est légèrement velue et sans odeur et varie ordinairement dans les landes sèches. On en trouve qui n’ont que demi-pied de hauteur et dont les feuilles d’en bas sont à découpures seulement semblables à un brin des feuilles de la Fumeterre. "