transparentrgpd accord

Sedum album L.

Sedum montanum, lignosum, dasyphyllon Coroll. I. R. Herb. 19

Observé par Tournefort entre Arcardi et le Psiloritis.

Sedum montanum lignosum dasyphyllum. Aubriet (Claude). Ms 78. Collection du MNHN-Paris - Direction des bibliothèques et de la documentation

" Sedum montanum, lignosum, dasyphyllon

Cette plante est très commune aussi dans les Alpes et dans les Pyrénées. Ses racines sont chevelues, longues d’un pouce et demi ou deux, fibreuses, brunes, attachées à des tiges ligneuses, épaisses d’une ligne, qui sont couchées sur le rocher, longues le plus souvent de 4 ou 5 pouces, épaisses d’une ligne, grisâtres, et produisent plusieurs branches hautes de 2 ou 3 pouces, roussâtres, accompagnées de feuilles longues de 2 lignes et demie sur une ligne et demie de large, stiptiques, épaisses d’une ligne, et grasses, pleines de suc, grisâtres tirant sur le rouge. Celles qui naissent dans la suite sont plus menues, et la sommité qui se divise en petits brins soutient un bouquet de fleurs qui s’épanouissent alternativement. Elles sont couleur de chair fort clair lorsqu’elles sont en bouton, rayées de rouges. Étant épanouies, elles sont beaucoup plus claires, composées de 5 feuilles longues de deux lignes sur une de large. Leur milieu est occupé par des étamines plus courtes, blanchâtres, avec des sommets ronds et noirâtres, qui entourent un pistil ou bouton conique et couleur de chair. Chaque feuille de la fleur est rayée de purpurin en-dessous. Le calice est à 5 feuilles, grasses, longues seulement d’une ligne. "