transparentrgpd accord

Achillea cretica L.

Famille :
Asteraceae
Genre :
Achillea
Ptarmica Cretica, frutescens, Santolinae folio I. R. Herb. 497 / Millefolium incanum, Creticum C. B. Pin. 130

Osbervée par Tournefort dans la presqu'île d'Akrotiri (Crète).

Ptarmica Cretica, frutescens, Santolinae folio. Collection du MNHN-Paris

Ptarmica Cretica, frutescens, Santolinae folio. Aubriet (Claude). Ms 78. Collection du MNHN-Paris - Direction des bibliothèques et de la documentation

Achillea cretica L., Crète, avril 2018. Photo Frédéric Tintilier.

Achillea cretica L., presqu'île d'Akrotiri, Crète, avril 2018. Photo Jean-Pierre Brizard.

Achillea cretica L., presqu'île d'Akrotiri, Crète, avril 2018. Photo Frédéric Tintilier.

" C’est un sous-arbrisseau dont le pied est quelquefois gros comme le bras, ligneux, tortu, couvert d’une écorce rousse, gercée et qui se détache toute en filets. De ce pied qui a quelquefois 14 ou 15 pouces de haut sortent une infinité de tiges qui rendent cette plante fort touffue, et large souvent de 2 pieds. Parmi ces tiges, les unes n’ont que des feuilles et le autres portent des fleurs. Celles qui n’ont que des feuilles n’ont guère plus d’une ligne d’épaisseur et sont tout à fait blanches et cotonneuses, garnies de feuilles entièrement semblables à celles de la Santolina ou Abrotanum fœmina , foliis teretibus, longues d’un pouce à 15 lignes sur une ligne de large, dentées de chaque côté par des crénelures obtuses qui ont moins de demi-ligne de long, vert blanchâtre, cotonneuses. Des aisselles de ces feuilles il en sort d’autres, plus courtes, touffues, ordinairement plus blanches. Les unes et les autres sont fort amères et fort serrées vers la sommité des tiges qui n’ont qu’environ demi pied de long. Les tiges qui fleurissent ont près d’un pied, épaisses de plus d’une ligne, blanches et cotonneuses, chargées de semblables feuilles rangées alternativement, et clairsemées. Elles soutiennent un bouquet de fleurs large d’un pouce et demi ou 2, composé de quelques branches courtes, divisées en brins qui portent des fleurs larges d’environ 3 ou 4 lignes, radiées. Le disque n’a guère qu’une ligne de large, formé par 8 ou 9 fleurons blanc sale, évasés en étoile à 5 pointes, longs d’une ligne et demie, au centre desquels il y a une petite gaine jaunâtre, surmontée par un petit filet de même couleur, un peu plus long. Chaque fleuron porte sur un petit embryon qui est séparé des autres par une feuille blanche pliée en gouttière. Le calice a 2 lignes de long, composé de petites écailles vert blanchâtre. La couronne est à 4 ou 5 fleurons, longs de 2 lignes et demie, dont le quart est enchâssé dans le calice. Le reste est arrondi, long d’une ligne, mais un peu plus large, frisé sur le devant et découpé ordinairement en 3 petites crénelures. Cette fleur écrasée sent comme celle de la Millefeuille ordinaire [=Achillea millefolium L.] "