transparentrgpd accord

26 juillet 1700, Kissamos (Kastelli)

Kissamos, juillet 2020. Photo Julia Pietropaoli

Moni Gonias, juillet 2020. Photo Julia Pietropaoli

" Le 26 juillet, nous allâmes aux ruines de Paleocastro (…) Chisamo est un port de mer, sur une grande rade formée par les cornes du cap des Grabuses et du cap Spada ; les ruines de Paleocastro sont à la vue de ce port, sur une roche escarpée et fortifiée par la nature : c’est au pied de cette roche, entre la ville et la mer, qu’est le fameux champ où les Sirènes vaincues par les Muses dans un célèbre défi de musique perdirent leurs ailes, si nous en croyons quelques anciens auteurs. " TOURNEFORT 1717.

Verbascum arcturus L., Arcadi, Crète, avril 2018, photo Jean-Pierre Brizard.

Euphorbia dendroides L., péninsule de Gramvoussa, Crète, avril 2018.

" Le 26, nous sommes allés voir les ruines de Paleocastro, parmi lesquelles on a trouvé :

 

Verbasculum sylvestre Creticum sive… P. Alp. ; Absinthium arborescens Lob. ; Thapsia Thalictrifolio ; Echinopus capite magno aculeato ; Teucrium regium latifolium flore albo ; Tamnus folio trifido ; Clematis folio Pyri nunc singulari nunc terno ; Rubeola Myrtifolia foetida ; Origanum Creticum B. p. ; Anagyris foetida B. p. ; Petromarula ; Tithymalus arboreus P. Alp. ; Caryophyllus arboreus P. Alp. ; Carduus eryngioides P. Alp. ; Alysson Creticum undulato folio ; Aster Conyzae folio Asphodeli radice ; Filix foemina Math. ; Scrophularia Cretica 1 Clus. ; Cassia poetica Lugd. ; Chamaepeuce P. Alp. ; Genista Juncea J. B. ; Panax costinum B. p. ; Trifolium Creticum, capite magno elegantissimo ; Cerinthe flore flavo asperior B. p. ; Capparis non spinosa fructu majore B. p. ; Quercus calyce echinato, glande majore B. p. "

 

" Le 27 juillet, nous allâmes au couvent de Cougna [moni Gonias] , tout à l’entrée du cap Spada [péninsule de Rodopou ou cap Spatha], à la vue de La Canée ; nous avions dessein de visiter ce cap avec attention, mais il fallut partir sur le champ, parce que le consul de La Canée nous fit avertir par un exprès que patron de barque de Provence devait mettre à la voile pour Négrepont, et qu’il l’avait engagé de nous débarquer à Milo. L’occasion nous parut favorable pour aller dans l’Archipel, cependant le vent cessa le lendemain, et la bonasse nous donna de tout le temps de faire nos ballots à La Canée, et de mettre par écrit les réflexions que j’avais faites à loisir dans cette île." TOURNEFORT 1717.

 

" Le 27, allé[s] au Cap Spada où l’on vint nous avertir qu’il fallait aller s’embarquer incessamment.

Le 28 venus à La Canée

Le 29 plié notre bagage

Le 30, nous nous sommes embarqués. "